Fin des lignes RTC : Où en est-on ?

Fin du RTC : Les lignes du Réseau Téléphonique Commuté (RTC) sont présentes partout en France depuis les années 1970. Avec les avancées technologiques et les coûts trop importants engendrés par la maintenance, elles sont amenées à disparaître d’ici 2025.

Fin du RTC : Les lignes du Réseau Téléphonique Commuté (RTC) sont présentes partout en France depuis les années 1970. Avec les avancées technologiques et les coûts trop importants engendrés par la maintenance, elles sont amenées à disparaître d’ici 2025.

Néanmoins, la fin des lignes RTC ne veut pas dire la fin de la téléphonie fixe. 

L’évolution de la fin des lignes RTC : Comment cela est en train de se dérouler ?

 

Depuis 2018, Orange, le gestionnaire des lignes de France Télécom, a cessé de proposer de nouvelles lignes RTC. L’opérateur historique prévoit de les fermer à partir de 2023 jusqu’en 2030 en procédant par zones géographiques.

En 2019, Orange a fermé les lignes numériques, y compris la voix numérique (T0 ou T2), entraînant l’abandon progressif des technologies numériques.

Entre 2023 et 2026, la coupure progressive des lignes RTC oblige de nombreuses entreprises à migrer vers des technologies modernes, par exemple la VoIP et d’autres solutions Internet.

En 2030, la transition s’achèvera avec la fermeture définitive des lignes RTC. Celle-ci va favoriser les communications via des réseaux IP et Internet. Cette transition va permettre de moderniser les infrastructures de télécommunication, c’est la fin des lignes RTC traditionnelles.

15 novembre 2018 = Fermeture des lignes analogiques
15 novembre 2019 = Fermeture commerciale des lignes numéris (la voix numérique aussi appelée T0 ou T2)
… 2023 = Coupure progressive des lignes RTC
2023 … 2030 = Fin définitive et progressive via des plaques (passage de la RTC à l’IP) 

*Orange

La fin des lignes RTC marque une évolution des technologies de communication.

Il faut dire que, passer des anciennes lignes téléphoniques implique de changer le code et les structures. Cela permet de suivre les nouvelles règles de communication avec Internet et les réseaux IP.

Arrêt du RTC : Pourquoi ce changement ?

 

Le Réseau Téléphonique Commuté (RTC) prend fin pour plusieurs raisons :

  • ° Le RTC est devenu obsolète : Les communications modernes sont généralement basées sur la commutation de paquets, comme la Voix sur IP (VoIP). La 5G, offrant des avantages certains en termes de flexibilité, de qualité et de vitesse. Les anciennes lignes RTC étaient limitées en termes de vitesse de transfert de données.

    ° L’usage du réseau cuivre :

  • Plusieurs facteurs convergent pour petit à petit, réduire l’usage du réseau cuivre au fil des prochaines décennies, notamment les nouvelles technologies. Ces nouvelles technologies, telles que la fibre optique, les réseaux numériques et les solutions de communication sont basées sur des moyens de communication IP (Internet Protocol).

    En outre, l’augmentation du nombre d’antennes pour les communications sans fil sera déterminante. Le déploiement de la fibre optique a accéléré l’obsolescence des lignes RTC, encourageant ainsi la transition vers des technologies de communication plus modernes.

    De plus, la croissance des appareils utilisant des puces M2M contribue à la diminution de l’usage du réseau cuivre. Ces appareils sont adaptés aux technologies de communication modernes.

  • ° Le coût : Maintenir le RTC devient de plus en plus coûteux pour les opérateurs de télécommunication. De plus, le RTC n’étant plus commercialisé, ni fabriqué dans le monde, la réparation devient quasiment impossible.

 

  • ° L’incompatibilité de la prise T : Bien que le RTC touche à sa fin, le fil de cuivre et la prise T ne disparaîtront pas. Cependant, il ne sera plus envisageable de brancher un téléphone directement. Le téléphone devra obligatoirement être relié sur une box internet branchée à une prise murale.

 

  • ° Services : Les consommateurs et les entreprises demandent des services plus polyvalents. Tels que la messagerie texte, la visioconférence et la communication sur les réseaux sociaux. Le RTC ne peut tout simplement pas répondre à ces besoins.

 

  • ° Les recommandations : Les gouvernements et l‘ARCEP, (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes), encouragent la transition vers des réseaux numériques pour améliorer l’efficacité et la sécurité. Les anciens réseaux RTC étant obsolète, cette décision a été prise pour répondre aux besoins actuels.

Où en est la fin du RTC dans le reste du monde ?

La France n’est pas le seul pays concerné par la fin des lignes RTC. Cet arrêt est déjà effectif en Suisse. Au Royaume-Uni, depuis 2020, il n’est plus possible d’obtenir de nouvelles lignes. Aux États-Unis, malgré une gestion des réseaux plus complexe car décentralisée au niveau de chaque État, l’arrêt a débuté en 2020.

Techniquement, c’est quoi le RTC ?

Le RTC signifie le Réseau Téléphonique Commuté.

 

Le RTC est la technologie analogique historique qui permettait d’assurer les communications vocales entre deux utilisateurs distants.

Autrefois incontournable pour les appels téléphoniques fixes, le Réseau Téléphonique Commuté (RTC), est aujourd’hui une relique du passé. À mesure que les technologies de communication progressent, l’obsolescence des lignes RTC devient de plus en plus irrémédiable.

En effet, la quasi-totalité des foyers français utilisaient la célèbre prise “T” qui permet de brancher les téléphones, filtres ADSL, modems, fax etc..

La mise à jour technologique vers l’IP est essentielle pour les services de téléphonie. La transition vers la technologie IP améliore les services de téléphonie sur de longues distances soutenant le plan France Très Haut Débit.

À savoir, la mise à jour des sites internet du service public fait partie du plan France Très Haut Débit.

Les autorités incitent la migration des lignes RTC vers la technologie IP. Celles-ci assurent la continuité des services publics en ligne avec une connectivité fiable sur l’ensemble du territoire.

Comment fonctionnent les lignes RTC ?

La technologie analogique des lignes du réseau sont composées d’une paire de fils qui forment une boucle.

Pour expliquer très simplement, cela fonctionne en 3 temps : 

 

  1. Répondre à un appel : dès lors que vous décrochez votre téléphone, la boucle se ferme
  2. Pendant l’appel : La membrane du combiné vibre entrainant ainsi la vibration d’une bobine. C’est cela qui créera un courant électrique.
  3. Signal électrique : La voix se transforme en signal électrique. C’est alors que les commutateurs téléphoniques (équipements) interviennent. Ces équipements assurent le transfert de la voix sur le réseau RTC.

Aujourd’hui, les lignes RTC fonctionnent différemment.

Avec les technologies numériques basées sur Internet, ces nouvelles lignes utilisent la transmission de paquets de données. Dis plus simplement, les informations sont découpées en petits morceaux (paquets) et envoyées sur le réseau de manière plus flexible.

De cette manière, cela permet de partager de manière sûre la bande passante entre plusieurs utilisateurs. Ce qui rend une communication plus rapide, plus fiable et mieux adaptée. Ces technologies étant plus polyvalentes, elles permettent également des services de voix, de données et de vidéo sur une seule et même ligne.

AVANT

Voici l’architecture du réseau RTC

APRÈS

Voici l’architecture du réseau actuel.

Conclusion : Ce qu’il faut retenir

Le RTC était longtemps le réseau de commutation de circuits traditionnel sur lequel les lignes fixes étaient basées. Cependant, l’évolution rapide des technologies a rendu ce réseau obsolète. Il a conduit à la nécessité de mettre en place de nouveaux réseaux de communications plus efficaces et adaptés aux besoins actuels.

Les réseaux de communications modernes sont surtout basés sur la communication à travers la transmission de paquets de données. Les réseaux informatiques actuels utilisent la commutation de paquets. Contrairement à la commutation de circuits, qui nécessitait une connexion dédiée tout au long de la communication.

L’intelligence artificielle a joué un rôle clé dans la mise en œuvre de ces nouveaux réseaux. Elle permet une gestion plus sophistiquée du trafic et des ressources, garantissant une meilleure qualité de service pour les communications. L’abandon progressif des lignes RTC en faveur de ces réseaux de nouvelle génération marque un tournant incontestable dans le secteur des télécommunications. Celle-ci, offrant aux consommateurs des services de communication plus rapides et plus fiables.

En résumé, la fin des lignes RTC, est le résultat de l’évolution des technologies de communication vers des réseaux de communications. Ces réseaux de communications sont basés sur la transmission de paquets de données, exploitant l’intelligence artificielle pour une meilleure gestion du trafic. Cette transition permet d’offrir aux utilisateurs des services de communication plus performants. Elle marque ainsi la mise en place de réseaux de communications plus adaptés.

 

Pour plus d’informations sur la fin des lignes RTC : visiter le site de l’arcep.